mercredi 1 juin 2016

Le masculin l'emporte, nananèèèère...

oui mais où ? Ho encore un formidable texte d'Éliane Viennot... J'admire son savoir, son partage... 
Oui, j'aime lire : "Qui d'entre nous a entendu parler de ces protestations ? [lire l'article d'É. Viennot pour en avoir le détail] De ces justifications ? Qui s'est vu invité à réfléchir aux propos de Rousseau sur "le sexe qui devrait obéir"? À ceux de Montesquieu sur la Nature qui a si judicieusement "placé dans l'un la témérité, dans l'autre la honte"? Qui nous a expliqué que la règle du masculin qui "l'emporte sur le féminin" est contemporaine des attaques contre les Précieuses ridicules ? Qui sait que des centaines de philosophes, d'écrivains, d'artistes, de politiciens ont justifié l'ordre masculin jusqu'au milieu du XXe siècle - hommes dont les noms s'étalent dans nos manuels, quand ceux des femmes y sont si rares ?"
Article "Remettre en cause les "droits de l'homme" pour faire de l'égalité des sexes une réalité" d'Éliane Viennot, à LIRE ICI...