lundi 30 mai 2016

Sarko, sors de ce corps !

bien analysé sur Sarkofrance ICI...

Ce qui m'est venu c'est "Sarko, sors de ce corps". Mépris, suffisance. Pauvre type. Pauvre des valeurs essentielles, du travail mais pas à n'importe quel prix, pas dans n'importe quelles conditions.
La rolex de Sarko, le costard de Macron... Ils font les boutiques ensemble ?

Au fait, au féminin (50% de la population) ça donnerait quoi ? Mesdames si vous voulez vous payer un tailleur / un sac en croco / des escarpins en agneau, le plus simple c'est de travailler ?...
 
Son costard l'éloigne encore plus de moi, simple citoyenne et femme, les cravates me font penser à la pendaison, les épaulettes des costards à des trompe-couillon, les manches longues, souliers fermés et vestes portées même l'été interrogent la logique. Vive le tee-shirt, les shorts de surf et les chemises à fleurs (je m'égare là ;o) Vive les hommes qui assument leur carrure ordinaire certes moins imposante. Si le plus imposant devait gouverner, élisons un hippopotame !... 

En attendant, j'apprends que le tee-shirt c'est vraiment un truc de guerrier ;o)