samedi 19 mars 2016

Des fléaux et de l'espoir ?...

On ne rit plus beaucoup et je vois que la France est mal classée sur l'échelle du Bonheur mondial (le Danemark en tête)... 

À longueur de médias, c'est religion au menu... Pas très spirituel, plutôt "terrorisme international", pas très "amour du prochain", plutôt pédocriminels qui entendent rester libres tout en contrôlant aussi les utérus des femmes...

Une pétition ICI demande la fin du délai de prescription (ce n'est pas la première...) dans ce type d'affaires. Entendre Barbarin dire "Dieu merci la majorité de ces affaires sont prescrites" c'est un couteau remué dans les plaies des victimes.  

D'un autre côté il y a des progressistes y compris chez les religieux-ses, penseurs et penseuses laïques, ou simples gens, les médias ne leur font pas trop de publicité... pourtant c'est la majorité qui veut vivre en paix malgré nos inéluctables différences ! Comme le féminisme... le désir de liberté, de paix avec ou sans prière, sont des valeurs transversales. Est-ce qu'il y aura un Printemps des progressistes de tous poils (même aux pattes) ? C'est le sens que j'espère du Manifeste du Printemps républicain que j'ai signé, j'ai reconnu quelques signatures ami-es, je me sens moins seule avec (ici)... avec tel ou tel twitter... ça faisait un moment que je n'avais pas eu une petite lueur d'espoir, depuis que Cabu a été assassiné en fait.