mercredi 24 juin 2015

réponse à la devinette d'hier ;o)

hélas... vous avez certainement bien deviné, les 2 publicités côte à côte vues réellement à Paris, c'est le choix B. Les publicitaires et la Ville permettent ça. Le fait que ça nous paraisse "évident" en dit long sur le conditionnement et la répétition des stéréotypes sexistes dans l'espace public. Dans une ville qui se veut "branchée", au 21e siècle... C'est la sacro sainte "complémentarité" (un peu comme la brebis est complémentaire avec le loup...)

féminin confiné, masculin "libre comme l'air",

féminin du service gratuit, masculin du loisir payant,

féminin de la routine, masculin des "sensations",

féminin qui donne son temps, masculin qui le prend (en plus du sien),

féminin appris à servir, masculin appris à dominer...