vendredi 12 décembre 2014

 Sportive, arrête de courir et pique plutôt à Disney...

Ce vendredi 12 décembre 2014 j'ouvre les Actus Google et SURPRISE ! LAURE MANAUDOU la championne de natation, en PREMIER, en gros, sur TOUS les grands journaux ! (Dire que les féministes se plaignent de l'invisibilité du sport féminin!) Preuve est faite que les grands journaux ONT LA PLACE POUR LES SPORTIVES... à condition qu'elles performent, gagnent des épreuves ou des matches, soient soupçonnées d'avoir mis une peluche dans leur cabas sans la payer à Disneyland Paris ! C'est donc ces "EXPLOITS" que les médias attendaient pour faire de gros titres...

Justement, j'avais noté dans les Nouvelles News que "Le décret sur la diffusion du sport féminin attend depuis deux ans... Le sport féminin ne représente qu'environ 10% des retransmission sportives à la télévision (13%, voire 7% selon les études). L'invisibilité entraine l'invisibilité. Pas de place dans les médias, pas de sponsors. Un-e sportif-ve sans sponsor a plus de mal à s'entrainer donc il-elle est moins performant-e, donc moins visible...
Il y a maintenant deux ans, le gouvernement annonçait la révision du décret « Télévision sans frontières », un texte de 2004 qui fixe la liste des 27 événements sportifs majeurs retransmis sur des chaînes gratuites à la télévision, pour y renforcer la place obligatoire des événements féminins. Actuellement, 18 sont masculins, 5 mixtes, et 5 féminins. Mais deux ans après, rien de nouveau à l'horizon. Cette révision du décret ne figure pas à l'ordre du jour, admet le ministère des Droits des femmes. En attendant, on se contentera le 24 janvier prochain de la deuxième édition des « 24 heures du sport féminin ». (source les Nouvelles News)