dimanche 14 décembre 2014

c'est pour un garçon ou pour une fiiiiiille ?


Déguisées en princesses ou ménagères, elles... par leparisien

Oui, l'enfant demande bien souvent lui ou elle-même tel ou tel jouet, se conformant à ce qu'il ou elle voit partout, et ce qu'il ou elle voit est déjà assez stéréotypé... mais la publicité et la division rose/bleu dans les magasins rajoute une couche bien épaisse, et la ségrégation devient caricaturale, des jeux mièvres pour les filles, des jeux ultraviolents pour les garçons. Il suffit d'assister parfois à des scènes pathétiques où un enfant demande un jouet "inapproprié" selon son sexe pour voir comment le parent essaie "habilement" de redresser la barre. Car la société n'est pas tendre avec ceux et celles qui dépassent du "moule"... malheureusement ce que les filles apprennent y compris par le jeu sexiste ne favorise pas leur bien-être ni leur autonomie future...
Hier je parlais d'une sélection de livres d'adultes, pour enfants les éditrices Talents Hauts (ici) proposent des livres qui changent un peu... Bonne préparation des fêtes de fin d'année ^^

 
- Ajout du mardi 16 décembre : l'action montrée en vidéo a été relayée basiquement par les médias, brut de décoffrage. Édifiant : les commentaires sous ces articles ! Dénoncer les stéréotypes sexistes dans les jouets déchaîne bel et bien la haine. Tout en éructant sur les féministes que "c'est un détail et qu'elles se mêlent plutôt de la burka..." ces gens revendiquent bel et bien le droit d'abrutir leurs gamin-es avec ces bouts de plastique rose ou kaki... Bonnes fêtes ^^