mardi 16 décembre 2014

à Sydney comme ailleurs, la vie est belle pour les machos...

"Alors que l'on sait désormais qui sont les deux otages tués lundi lors de l'assaut du café Lindt, l'Australie se demande désormais comment le preneur d'otages, connu de la police, n'a pas été plus surveillé par les autorités..." (source Les Echos)