mercredi 26 novembre 2014

merci Monoprix pour le support pédagogique !... + infos féministes


Garçons "Papa va être jaloux"
jouets présentés : voitures ludiques et rapides rouges, avions,
robots transformers, super-héros...

Filles "Reines de Noël"
jouets présentés :
cuisine "extensible" (dès 18 mois !),  articles du panier de courses, 10 poupées, coffret eau de toilette et gel douche, "boutique", coffret "repas"... 


Les concepteurs ne se sont pas trompés. Si on peut inverser le message garçon (les "rois de Noël" passe bien), "Les filles : c'est maman qui va être jalouse" ne fonctionne pas: la vue du panier de courses, de la cuisine "extensible", et des multiples bambins à gérer ne fait pas glapir de joie les mamans dont c'est déjà l'ordinaire... 
Faire rêver les garçons au dépassement de soi, réduire les filles à la cuisine... c'est le "message de Noël" délivré par Monoprix qui ne se distingue d'ailleurs pas de ses concurrents...
 
*  *  *
RADIO : Le mercredi c'est Femmes Libres sur Radio Libertaire, de 18h30 à 20h30. Ce Mercredi le Collectif des Libres Terriennes et la Cie La déferlante proposent un événement trans'artistique le samedi 29 novembre au centre d'animation Curial à Paris : exposition, sketchs, musique, arts du cirque, vidéos, théâtre, corpo-rythme...
L’émission «Femmes Libres» du mercredi est téléchargeable toute la semaine ICI • Le site internet de Radio Libertaire est ICI...

TÉLÉ : Il y a 40 ans Simone Veil, ministre de la Santé, défendait le projet de loi sur le droit à l'avortement à la tribune de l'Assemblée nationale (lire ICI sur l'Humanité ou sur Libération ICI... avec documents d'archives).
Pour commémorer cette date, ce mercredi soir sur France 2 : 
- un téléfilm à 20 h 45 "la loi, le combat d'une femme pour toutes les femmes" avec Emmanuelle Devos dans le rôle de Simone Veil (lire ICI...)
- suivi d'une émission à 22 h 15 avec la comédienne Emanuelle Devos, l'animateur Julian Bugier donnera "la parole en plateau à des femmes qui ont eu recours à des pratiques clandestines il y a quarante ans, avant le vote de la loi Veil, à des médecins ou encore à des militantes de l'époque" (lire ICI...).


LIRE aussi dans les Nouvelles News ICI... "En France l'IVG n'est toujours pas considérée comme un droit".