dimanche 5 octobre 2014

Aujourd'hui j'ai pris le métro...

certes TOUTES les affiches ne sont pas sexistes... mais ! En plus elles sont immenses, donc impossible d'y échapper !!!

ce matin celle-là : Monsieur (télé)commande...



et cet après-midi : le Printemps et les Galeries Lafayette exposent leur vision malade : visage et cou entortillé dans du fil métallique au Printemps, femme aliénée dans une tenue et posture grotesques pour les Galeries. Ces magasins sont réputés chers... ce n'est donc pas une privation de les éviter. Le seul truc bon marché est leur sexisme et leur haine des femmes, offerts généreusement pour le prix du ticket de métro, avec la bénédiction de la RATP :o(



et enfin l'affiche du film "National Gallery"... qui est peut-être très bien, mais pourquoi nous mettre fesses à l'air sur toute la largeur d'un panneau de métro? 
Encore une fois on a droit au popotin de "la créature" sous le pinceau ou la caméra du créateur masculin.


Ma photo était floue, j'ai repris une affiche sur internet pour l'annoter (quand je prenais le métro régulièrement j'avais un marqueur !)...

Concernant l'Art, dans leur excellent livre "La barbe, 5 ans d'activisme féministe", les activistes écrivent par exemple (p.36)  :

"En 2000, dans les collections du Musée national d'Art moderne (centre Georges Pompidou), 83% des artistes sont des hommes, mais seulement 7,5% des oeuvres achetées ont été créées par des femmes. Cela signifie que le musée achète le double d'oeuvres en moyenne à l'artiste lorsque celui-ci est un homme. En outre, on peut voir exposées dans les salles des collections 5% d'oeuvres de femmes, le même chiffre qu'avant la Révolution française aux Salons de l'Académie. 
Le prix d'achat moyen d'une oeuvre de femme est de moins de la moitié du prix d'achat moyen d'une oeuvre d'homme."

Le savoir rend ce type d'affiche sexiste encore plus difficile à avaler !