mercredi 29 mai 2013

les infos féministes du mercredi... + Buzzons contre le sexisme

- RADIO : Le mercredi c'est Femmes Libres sur Radio Libertaire, de 18h30 à 20h30. Ce mercredi Rachel Viné-Krupa exposera ses recherches sur Frida Kahlo, et notamment son ouvrage "Frida Kahlo. 1907-1954. Portrait d'une identité", Ed. Hermann (site ici)...
L’émission «Femmes Libres» du mercredi est téléchargeable toute la semaine ICI • Le site internet de Radio Libertaire est ICI...

- RADIO : une émission féministe sur France Inter, tous les vendredis matins de 9h10 à 10h, c'est "Les femmes, toute une histoire" de Stéphanie Duncan, le lien de l'émission et ses podcasts sont ICI...

- Quand j'ai voulu faire un blog féministe, mon idée était de contribuer à informer sur ce qui se fait DE BIEN chez les féministes, dont les médias les plus puissants (ceux qui peuvent nous imposer l'information) ne parlent pas ou en le déformant. Je suis donc toute confuse d'avoir omis l'opération formidable de "BUZZONS CONTRE LE SEXISME" qui sollicite les jeunes et la vidéo... et dont le produit, les films nous intéressent toutes et tous. Quelle est leur perception du sexisme, comment ont elles-ils envie d'en parler, de faire bouger les choses. Que de créativité surtout ! Après le navrant festival de Cannes qui met tant de moyens au service de la misogynie, quel plaisir de voir ces jeunes agir, caméra à la main ;o)

Le blog À dire d'elles en parle ICI...
Le site internet organisateur Teledebout ICI...
VOIR leurs vidéos sur DailyMotion ICI...

mardi 28 mai 2013

Cannes : ouf, c'est terminé !


Voici d'abord un extrait du communiqué de presse de La Barbe
sur l'édition 2013 du festival de Cannes à la pointe du sexisme
et de la ringardise :


"La 66ème édition du festival de Cannes touche à sa fin. Comme l’an dernier, la Barbe a souligné le sexisme récurrent du processus de sélection des films en compétition officielle (18 films réalisés par des hommes sur 19 en lice cette année... Rappelons que depuis 1946, les hommes ont représenté 97% de la sélection officielle). Mais cette année le festival s’est aussi illustré par le grand lâchage misogyne de ces Messieurs de la Croisette. Pour Roman Polanski, «l’idée de mettre les femmes et les hommes à égalité est purement idiote». Les propos de François Ozon ont, eux, simplement illustré qu’à Cannes puisque les femmes ne sont pas représentées c’est l’imaginaire des hommes qui s’exprime, ce sont eux, grands réalisateurs et artistes, qui savent ce que veulent et pensent les femmes. Point d’orgue la montée des marches de Dominique Strauss-Kahn, qui, on le comprend, peut légitimement se sentir en bonne compagnie sur ce tapis rouge là." (communiqué à lire ici)

Plusieurs articles résument parfaitement bien ma pensée, jusqu'aux propos de travailleurs-ses sur le film primé (la vie d'Adèle) révélant des conditions de tournage difficiles (ici), et hier je tombe sur le blog de Julie Maroh (c'est ici), l'auteure de la BD dont le film est tiré, et là ce que je lis confirme tristement mes doutes :o( Plusieurs coups de gueule bien sentis ici sur le blog Nous sommes toutes des femmes de chambre ^^
Le blog À dire d'elles fait de ce festival et des 'primés' ici une excellente analyse !
Ce que j'en retiens : c'est un festival de sexisme avec des films faits par et pour les hommes (surtout les misogynes).

lundi 27 mai 2013

souvenir Rassemblement Galeries Lafayette Paris

c'était jeudi dernier, le 23 mai, il ne faisait pas très chaud devant le magasin des Galeries Lafayette bd Haussmann, mais il faut voir ces horribles vitrines !... Il n'y a même pas besoin d'être féministe pour ressentir un malaise en voyant tous ces mannequins de lingerie féminine, en vitrine et à l'étage lingerie... avec la tête recouverte de grosses masses de tulle, y compris le visage !
Merci Nelly pour le montage des photos ;o)

dimanche 26 mai 2013

fête deS mèreS :o)

le courage n'a PAS de sexe...

On est tellement habitué-es aux stéréotypes sexistes, dès la petite enfance, les petites filles sont souvent des panoplies ambulantes de couleur rose, et moins portées par la famille et la société à l'action, au mouvement. Ce sera moins gênant pour elle plus tard, si elle n'est pas très audacieuse...

Pour l'illustration, je ne voulais pas faire de "mauvais goût" avec la mort de ce jeune soldat assassiné en pleine rue par ce qui semble des terroristes, mais j'avais envie de marquer que ce sont des femmes qui ont eu bien du courage, en face. Les médias et les productions de fiction montrent quasi exclusivement des héros masculins, les femmes étant soit les victimes des criminels (avec une complaisance et une esthétisation de la violence envers elles) ou bien les éternelles suiveuses, séductrices, et faire-valoir de héros masculins (aux performances physiques et/ou intellectuelles hors normes). La réalité dit aussi autre chose...(en lien : article de Libération ici...)

jeudi 23 mai 2013

Après le Rassemblement devant les Galeries Lafayette...

 (Porte principale, le "coeur" sur la porte... fête des mères "oblige"...
cliquer pour agrandir)

En venant pour le rassemblement j'ai vu que TOUTES les vitrines extérieures du magasin sont consacrées à cette exposition de lingerie et maillots de bain avec des mannequins plastique bien sûr peu vêtus mais dont la tête est paradoxalement recouverte de gros ballots de tulle, comme des femmes étouffées ou sans tête.  

Nous étions un bon groupe de féministes et syndicalistes devant l'entrée principale des Galeries Lafayette bd. Haussmann à Paris, suite à l'appel à se rassembler lancé par le CNDF (lire ici) et signé par de nombreuses associations féministes. 

Des gens se sont arrêtés pour poser des questions, des tracts ont été distribués. Quelques-unes sont allées au 4e, rayon lingerie, voir ce qui se passait, le décor, j'y suis allée par curiosité... 
Le fameux plafond de tulle annoncé ne concerne qu'une toute petite partie du plafond de l'étage et cela n'a rien d'extraordinaire. Il n'y avait pas de mannequin vivant lorsque nous sommes venues, mais des rangées de mannequins de plastique, alignés comme des robots, une étiquette avec le prix autour du poignet (!), et la tête complètement couverte des mêmes grosses masses de tulle. Cela évoque une idée d'étouffement, ou montre un acharnement à cacher notre si gênante tête.

Si vous n'avez pas de tête, prévoir quand même une carte bleue (ou gold) bien garnie...
Notre action a eu pour effet de faire suspendre les animations avec de vraies femmes et de faire mieux comprendre nos raisons et demandes : la dignité et l'image des femmes, aussi bien des clientes que des employées.
Un article de Libération explique cette action, à lire ICI...


vitrine extérieure

vitrine extérieure

mercredi 22 mai 2013

Urgent - Appel à rassemblement contre le sexisme Jeudi 23 mai

"Les Galeries Lafayettes inaugurent depuis hier un nouveau concept "Glam et sexy" : le lancement de leur nouveau rayon lingerie. Celui ci s'accompagne d'animatrices mettant en scène des mannequins dénudés portant la signalétique du magasin tatoué sur leur corps, postées aux portes d'entrée et aux abords des escalators ; d'autres mannequins jouent les fausses clientes et tombent leur manteau pour continuer leurs achats en string et soutien gorge. L'après midi sera ponctué par des strip-teases." ...

À l'initiative du CNDF, de nombreuses associations (dont les Chiennes de garde) ont signé l'appel au Rassemblement devant le magasin des Galeries Lafayette Haussman à Paris, Jeudi 23 mai de 16h30 à 19h pour protester contre cette utilisation du corps des femmes comme des objets.

Détails sur le site du
CNDF ici...

Ozon les idées réacs...

"le fait d'être payé pour coucher est quelque chose qui fait partie de la sexualité féminine."
"C'est un fantasme de beaucoup de femmes de se livrer à la prostitution". Signé François Ozon, réalisateur jusqu'à présent. Psychiastrologue après ces propos éclairés par sa bite.
Lire par exemple dans Le Monde ICI... des propos qui ont déjà suscité beaucoup de protestations (individu-es et associations féministes) et des commentaires désapprobateurs.
Que François Ozon ait juste le courage d'assumer son fantasme à LUI, celui d'un dominant blanc et riche, célèbre et donc puissant, dans un pays où les femmes font de plus en plus partie des pauvres. 

Ça ne lui suffit pas, à François Ozon, d'être au sommet, il a besoin en prime de prendre la parole en NOTRE nom, il la ramène comme s'il était l'UNE de nous !


Ozon, tu n'es pas l'UNE de nous, remballe tes généralités sur LES femmes, dont la richesse et la diversité te dépassent visiblement !
Arrête de nous fouiller la boîte à fantasmes pour y dégoter ce qui t'arrange TOI.


Aujourd'hui les femmes et le fantasme de la prostitution,
et demain pourquoi pas les Noirs et le fantasme de l'esclavage ?


Dorénavant tes productions sont entachées à mes yeux. 

Ajouté à 20 h :
Ce soir, devant les protestations, Ozon fait ce que les médias appellent des "excuses"... c'est à dire qu'en prime, il nous traite de mal comprenants-es ! Heureusement on n'est pas obligé-es d'aller voir ses films !!!


Pour finir sur une note optimiste parce que réactive, je rajoute un billet d'Euterpe à lire ICI... ainsi qu'un article des Nouvelles News ICI... et d'À dire d'elles ICI...+ Communiqué de Zeromacho des hommes contre la prostitution...

mardi 21 mai 2013

Confort machiste au Japon...

"Le 'dérapage' d'un politique ravive le drame des esclaves sexuelles au Japon" à lire par exemple dans l'Express ICI...  "Le maire d'Osaka a estimé que les "femmes de réconfort" étaient nécessaires pour les soldats, et qu'il n'existe pas de preuve qu'elles aient été contraintes. Une déclaration qui soulève une fois de plus les difficultés du Japon à faire face à son passé."

J'avais fait une note sur mon
ancien blog ICI au sujet de ces femmes bien mal nommées "de réconfort"… ça partait de la lecture d'une BD (ou plus exactement un récit graphique sous forme de manga) dénonçant ces faits...

Violences aux femmes et culture du viol que les machos n'ont de cesse de célébrer, en tordant l'Histoire ou en esthétisant la violence sexuelle dans une multitude d'oeuvres de fictions... 
Il faut juste préciser que nous n'avons pas envie de gober cette vision esclavagiste du monde, et que notre aspiration n'est pas de les servir mais de vivre libres sur la même planète.

Enfin je signale CE formidable projet en cours contre la culture du viol. En anglais mais très graphique !

lundi 20 mai 2013

rose c'est pour les fiiiiiillles ! l'abrutissement par le codage couleur

interdiction d'y échapper, de toutes façons la publicité vous rattrapera ! Si c'est pas beau la liberté (du plus fort)... Il y a quand même quelques protestations énergiques rassurantes !!! (voir ou revoir ICI... contre la maison de "Barbie" à Berlin !). Pour les anglophones je signale le site bien nommé pinkstinks ici...
Et dans la même veine, je signale cette info "Une pétition cible Disney Pixar pour sexisme" vous en saurez plus ICI... et ICI...chez les Dégenreuses... 

samedi 18 mai 2013

Même l'espace chromatique des femmes est réduit...

Merci Nelly pour CE LIEN que tu m'as envoyé... que je partage avec vous tou-tes ! Du rose encore du rose, même pour une boîte à outils ?! L'over-rose :o( Pourtant j'adore cette couleur mais que c'est caricatural à force ! Cela rend l'obsession des machos de cantonner les femmes à un espace le plus restreint possible - y compris dans celui de la couleur alors qu'il en existe tant - encore plus évidente et grotesque ! De quoi ont-ils donc si peur ? Que les femmes occupent le même espace chromatique qu'eux ? Le mot de "ségrégation" est tout à fait adapté...

Dans le même registre d'abrutissement, à Berlin, en ce moment, la "maison de Barbie" qui s'installe (complètement vouée au rose évidemment) fait largement polémique ! Lire par exemple ici... et voir ICI des VIDÉOS des actions de résistance à cette implantation, manifestations ou actions des Femen.

vendredi 17 mai 2013

le crime de lèse-piaf ;o)


... inspiré par un article à lire sur Sisyphe ICI... titré "L'écriture équitable - La féminisation des textes est un acte politique". J'aime bien ce terme d'équitable ;o)

J'aime beaucoup aussi le terme d'adelphité expliqué par Florence Montreynaud :
"Le mot adelphité est formé sur la racine grecque adelph- qui a donné les mots grecs signifiant soeur et frère, tandis que dans d'autres langues (sauf en espagnol, en portugais ou en arabe), soeur et frère proviennent de deux mots différents. Englobant sororité féminine et fraternité virile mais non machiste, l'adelphité désigne des relations harmonieuses et solidaires entre êtres humains, femmes et hommes." (source)

jeudi 16 mai 2013

petit clin d'oeil contre les stéréotypes ;o)

Pour lutter contre la morosité ambiante, voici un petit clin d'oeil positif. C'est un badge que m'a donné une amie féministe, il était distribué par des jeunes de sa région (Poissy, 78), je le trouve sympa et super que la lutte contre les stéréotypes sexistes soit portée aussi par des jeunes ;o)

mercredi 15 mai 2013

Pétition importante + les infos féministes du mercredi...

- RADIO : Le mercredi c'est Femmes Libres sur Radio Libertaire, de 18h30 à 20h30. Ce mercredi Mélissa Blais et François Dupuis-Déri présentent leurs recherches sur l'antiféminisme au Québec et en France...
L’émission «Femmes Libres» du mercredi est téléchargeable toute la semaine ICI • Le site internet de Radio Libertaire est ICI... 

- RADIO : une émission féministe sur France Inter, tous les vendredis matins de 9h10 à 10h, c'est "Les femmes, toute une histoire" de Stéphanie Duncan, le lien de l'émission et ses podcasts sont ICI...

- Témoigner du sexisme ordinaire et en laisser une trace sur un site, soit en anglais sur Everyday Sexism ici... soit en français ici... Site largement multilingue.
 
- Après avoir lu "le livre noir des violences sexuelles" et écouté ici les travaux de Dr Muriel Salmona, j'y pense encore beaucoup, je n'hésite pas à vous conseiller son blog "Stop aux violences" qui est ICI à mettre en favoris car il s'agit de connaissances en pleine évolution, pour une société plus humaine. Quels que soient notre vécu et notre rôle dans la société, ces connaissances sont cruciales et vont dans le bon sens...

- L'AVFT (Association Européenne contre les Violences faites aux Femmes au Travail) fait le point sur le délit de harcèlement sexuel et explique les conséquences actuelles de ce fiasco judiciaire. L'AVFT annonce avoir "porté plainte contre la France en saisissant la Cour Européenne des Droits de l'Homme"... à lire ICI...
 
- Et toujours "notre" pétition ("notre" puisque je suis membre active des Chiennes de garde) concernant la publicité sexiste notamment sur fonds publics dans le sport. Vous ne l'avez pas encore signée ? ;o) N'hésitez pas à le faire en ligne ICI...
Cette action est lancée dans le cadre des "Premiers États Généraux du Sport Féminin en équipe. Cet évènement représente «la première initiative d’un combat contre le mépris du sport féminin en équipe. Najat VALLAUD-BELKACEM a annoncé qu’elle participerait à l’ouverture le jeudi 16 mai"...(source : synthèse d'actualité du SDFE)

mardi 14 mai 2013

États Généraux des sports féminins en équipe ... et publicité sexiste.

Les États Généraux des sports féminins en équipe sont vraiment LE moment propice pour faire entendre notre ras le bol des publicités sexistes et hyper stéréotypées dans le sport qui réduisent les sportives à des seins, des fesses et des talons hauts (très pratique pour courir !) ceci très souvent sur fonds publics. Le sexisme financé par l'État c'est inadmissible !

Si vous voulez une autre utilisation de votre argent, alors signez la pétition en ligne "Sport sans sexisme" ICI...

Ce texte est initié/soutenu par les Chiennes de Garde, la CLEF (coordination du lobby européen des femmes), Femmes Solidaires, la Ligue du Droit International, la Ligue du Droit International des Femmes, et le Syndicat National de l'Éducation Physique (SNEP).

N'hésitez pas à partager largement sur vos réseaux, merci ;o)

Je signale aussi 2 sites sportifs pour suivre ces États Généraux : Femmes des Sports ICI... et Sportissima ICI...

lundi 13 mai 2013

des entretiens riches d'enseignements avec Dr Muriel Salmona

sur le blog l'ombre dans l'ombre, après la parution du "livre noir des violences sexuelles" grands entretiens avec Dr Muriel Salmona en 3 parties à écouter ICI...

vendredi 10 mai 2013

Pétition contre le sexisme publicitaire dans le sport et l'utilisation de l'argent public

"Une poitrine aguicheuse pour vanter les prochains exploits sportifs des joueuses de la Ligue Féminine de Basket. Ce nouvel exemple de publicité sexiste est caractéristique des clichés qui prolifèrent dans le domaine du sport. À l'occasion des "Premiers états généraux du sport féminin en équipe" qui ont lieu dans quelques jours, demandons aux ministres des Sports et des Droits des femmes de lutter contre les publicités sexistes dans le sport féminin. (...)

Pour la première fois en France, des états généraux du sport féminin en équipe vont avoir lieu les 16 et 17 mai prochains, pour mettre fin au mépris dont le sport féminin fait l'objet en France. Saisissons cette opportunité pour attirer l'attention de nos ministres des Sports et des Droits des femmes, en leur demandant la création d'une "Charte des campagnes de publicité sur fonds publics" mentionnant l'obligation de respecter l'image des femmes, le refus de les réduire à des objets sexuels ou d'utiliser des stéréotypes sexistes."

La PÉTITION peut être SIGNÉE en ligne ICI... Merci de la diffuser largement ;o)

Pétition à l'initiative des Chiennes de Garde, la CLEF (coordination du lobby européen des femmes), Femmes Solidaires, la Ligue du Droit International, la Ligue du Droit International des Femmes, et le syndicat national de l'éducation physique (SNEP).

jeudi 9 mai 2013

"ma cher confrère" à l'Académie (et je parle très mieux que toi !)

Deux articles édifiants sur le sexisme académicien, zone de non droit du langage où... les femmes doivent s'appeler "ma cher confrère" entre elles ! ^^ (ont-elles le droit d'en rire?)
Eh oui ces quelques sièges occupés par des femmes qui pourraient l'être par des hommes ! 
à lire sur les Nouvelles News ICI... ou sur le blog de France TV info ICI...

lundi 6 mai 2013

femmes : cette "minorité" qui n'est pas minoritaire (sans rire !)

en rapport avec ma note d'hier... sur l'intervention de La Barbe lors de "l'Université de la Terre" à l'UNESCO ;o)

("Parfois on se fait même passer pour des êtres humains" inspiré de la formule humoristique de féministes américaines : "Watch out ! We disguise ourselves as human beings".
Base de l'illustration couleur = schéma d'organes génitaux féminins reprise d'internet. J'ai juste ajouté les yeux :o)

dimanche 5 mai 2013

UNESCO la honte ! femmes : "singularités", "particularités", "parties de la population" !

Merci au groupe d'action La Barbe (bien contente d'en être adhérente !), en mettant les pieds dans le plat régulièrement, qui nous éclaire encore plus puissamment sur le machisme qu'on peine à dire "ordinaire" quand on entend ce genre de déclaration (par un intervenant de "l'Université de la Terre" qui a eu lieu à l'UNESCO autour du thème général : Le meilleur est à venir ! (titre qui est de l'humour involontaire sans doute !)

Voici ce que ce macho patenté a déclaré après avoir laissé les Barbues être expulsées manu militari par le service d'ordre :

"C'est vrai que la parité dans toutes les instances est une des bases de la diversité. C'est à dire qu'il faut si on veut véritablement qu'une réflexion soit large que toutes les particularités, toutes les singularités, puissent participer à l'élaboration de la réflexion. C'est vrai que c'est quelque chose d'important et c'est vrai que dans notre société nous avons [applaudissements nourris] tendance, plus les responsabilités sont importantes, c'est à dire à l'Assemblée, au Sénat, vous vous apercevez que plus vous gravissez ces marches et plus la représentativité des femmes mais aussi d'autres parties de la population - il se trouve que les femmes sont une minorité qui n'est pas minoritaire (en nombre) sont moins représentées. Si un pays veut réfléchir il faut qu'il y ait encore une fois une participation de l'ensemble de ses membres" 
 (probablement ce pourquoi les Barbues ont été virées manu militari !)

La vidéo du machisme à l'Unesco est ICI... L'Unesco si je ne me trompe ce sont des fonds publics : super le financement du sexisme !

Et pour une autre action récente de la Barbe chez Vivendi c'est ICI...

N'hésitez pas à consulter les photos, vidéos et communiqués de La Barbe sur son Facebook ICI...

vendredi 3 mai 2013

"môman"... le merveilleux "rôle" jamais assez martelé aux oreilles des femmes...

"Famili, magazine familial, familier des stéréotypes sexistes"
relayé/analysé par Les nouvelles News ICI et à lire intégralement sur Acrimed ICI...

Un des extraits particulièrement parlant : 

"Au-delà du stéréotype entretenu dans certains articles consistant à considérer comme allant de soi l’omniprésence féminine (et partant l’invisibilité masculine) dès lors qu’il s’agit du foyer ou des enfants, d’autres clichés ont la vie dure dans Famili. Ici comme ailleurs, la maman (comme toute femme dans la plupart des « féminins »…) est réduite à son apparence, son look et sa beauté : « N’hésitez pas à dire à votre compagne que son rôle de maman lui va bien. C’est bon à entendre quand on est fatiguée, que les seins sont douloureux et que la cicatrice de l’épisio tiraille… Et si, pour lui faire plaisir, vous lui rapportiez ce T-shirt sympa qui vous tend les bras dans la vitrine ? Nouveau vêtement, nouvelle femme ! »"

jeudi 2 mai 2013

"le livre noir des violences sexuelles" de Dr Muriel Salmona

Je n'ai pas fait de notes ces derniers jours car j'étais pleinement occupée à lire le livre de Dr Muriel Salmona "le livre noir des violences sexuelles", éd. Dunod (2013), 340 pages, env. 19 euros.
Si le sujet vous concerne ou vous intéresse, si vous travaillez ou militez en contact avec les autres, dans le social, l'éducatif ou la santé, alors la lecture de ce livre sera vraiment très utile. Il est technique mais mis à la portée de tout le monde. Ce n'est pas un récit de violences, mais parle des conséquences des violences, et de leur possible traitement, de l'intérêt de la prise en charge.
Je trouve qu'il participe aussi du projet de société plus égalitaire, plus humaine, et qui se propose d'offrir à chacun-e une meilleure qualité de vie.

Il y a un blog du livre, avec des extraits, des entretiens, vidéos, c'est déjà un premier pas pour vous informer, comprendre ou se comprendre. Le blog du livre est ICI, n'hésitez pas à le visiter. Et le blog Stop aux violences est ICI...
•  •  •

J'ai eu envie de soutenir ce livre et de l'acheter, et en parler est un geste militant. Dr Muriel Samona, médecin-psychiatre, militante des soins, dévouée aux victimes de violences. J'ai noté que c'est rédigé en disant "on" des fois ça m'a un peu gênée, j'aurais voulu m'en détacher. J'ai trouvé utile ce livre en tous cas à plusieurs titres, à titre personnel comme je l'écris plus bas, à titre militant féministe pour un projet de société plus belle, et concernant mon engagement militant sur la publicité sexiste parce que ces pubs participent à consolider un système inégalitaire pour les femmes, et qui dit inégalité, dit risque.
Moi ça fait 32 ans que je suis sortie de l'insécurité, juste majeure. C'est vrai que c'est surprenant, la dissociation, sortir de soi, le son de sa voix comme celui d'une autre, heureusement quelques instits/profs qui disent des trucs biens sur vous alors on sait qu'on vaut quelque chose. Déconnexion recherchée aussi. Des choses valorisées comme le sport ou le travail à haute dose, des trucs kamikaze comme "provoquer" l'adulte et prendre des risques à l'adolescence, avec les conséquences. Ce qui m'a le plus surprise, il y a 32 ans, alors que je commençais une vie seule "tranquille" c'est l'explosion du coeur. Un jour il y a un bruit ordinaire ou un mouvement anodin des gens, et sans avoir le temps d'en avoir conscience, donc de s'en prémunir, une bombe explose à l'intérieur du coeur. Là on se dit je vais crever, le coeur ne peut pas supporter ça, c'est le malaise, et si ça recommence ?? Là on comprend qu'il ne suffit pas d'être a priori en sécurité. J'ai trouvé que c'était le pire. En parler ne semblait pas utile. Comment empêcher tel bruit, tel mouvement des autres, qui est tout à fait ordinaire ? Ce n'est pas comme une peur qu'on peut tenter de maîtriser ou l'évitement du danger. C'est une bombe qui saute à l'intérieur tout d'un coup dans notre vrai coeur de chair.  

Un jour à la radio, j'entends la présidente de SOS Attentats qui parle du vécu des victimes d'attentats, et c'est la 1re fois que j'entends parler de quelque chose qui ressemble à ce que je vis. Ça m'a fait quelque chose de l'entendre et de savoir que d'autres vivaient ça…
Petit à petit, ce truc du coeur s'est émoussé, maintenant le déclencheur parvient à la conscience, j'ai 1 seconde pour me dire ce n'est rien, ces gens sont de braves personnes, limite je les "aime", voilà ça désarme le truc, le coeur bat vite, ce n'est pas grand chose.

Aujourd'hui avec internet, les associations d'aide aux victimes, la volonté de militantes de s'occuper de toutes les victimes, je pense qu'on est sur la bonne voie. Heureusement car je me dis qu'on peut mourir sans "raison" apparente pour les autres. Et vu le nombre d'agressions puis de victimes qui à leur tour agressent… c'est une oeuvre de salut public qui est menée, il y a de l'espoir. Merci pour ce livre et à celles et ceux qui travaillent dans le bon sens.

Maintenant je peux retourner à mes petits dessins. Cette note n'appelle pas forcément de commentaires.