vendredi 20 décembre 2013

(aparté sur les loisirs créatifs, le crochet, et 'moi')

En ce moment, enfin depuis 1 mois je me suis ré-intéressée au crochet, le truc avec la laine... pour me raccrocher - sans jeu de mots - à quelque chose de positif au milieu des mobilisations sur la prostitution. Ces "braves" gens qui venaient la bouche en cœur demander des bonniches du sexe pour leurs petits besoins...
J'ai fabriqué au crochet ma petite écharpe orange, couleur de ralliement des manifestant-es pour l'abolition de la prostitution...    

Le crochet c'est une vieille dame particulièrement bienveillante qui m'avait montré, Léonie, elle est morte j'avais 10 ans, je ne la voyais qu'un peu l'été donc je n'ai pas eu le temps d'en "profiter", mais avec internet et les tutorials c'est impeccable (notamment en anglais). Je crois que je vais poster quelques trucs qui auront peu de rapport direct avec le féminisme, quoique je puisse les "mettre en scène" éventuellement.

Je me suis un peu intéressée à l'aspect "craftivisme" (craft + activisme) même si je ne veux pas crocheter des vulves, pénis, ou autres... (le crochet demande du soin, le contraire de mes zigounettes en quelques coups de stylo).

J'ai ouvert une rubrique de liens de blogs formidables "crochet" ils sont en bas colonne de droite. Beaucoup de femmes partagent leurs savoirs-faire, ça fait du bien.

J'ai aussi trouvé quelques articles que je partage ici, le dernier est très surprenant...

- "Les loisirs créatifs aident à se sentir vivant-e" Le Monde ICI... qui m'aide à me raccrocher à quelque chose de positif ;o)
- "Du blog à l'entreprise, quand la blogosphère féminine se professionnalise" Le Parisien ICI...
- "La couture, nouvel aiguillon féministe en Australie" Le Monde ICI...
- "Momo initie les enfants au crochet" L'Union ICI... c'est un homme qui anime et j'ai trouvé l'initiative sympathique...
- "Knit your revolt" (en anglais) The Guardian ICI...
-  "Women's institute craft politics" (en anglais) The Guardian ICI...
- "Vaginal knitting artist defence"  (en anglais) The Guardian ICI... cet article qui est assez spécial, comprend une vidéo. Il s'agit d'une artiste qui tricote 28 jours de ses sécrétions intimes, puisqu'elle travaille à partir de pelotes de laines qu'elle introduit dans son vagin. L'article est très récent (17 décembre) et recueille déjà plus de 1.000 commentaires... Je ne sais pas quoi penser de ce qu'elle fait, faut-il en penser quelque chose d'ailleurs, cela me surprend, mais j'ai eu envie de partager cet article sur mon blog féministe. C'est à connaître quand même... (Ce qui me choque c'est la violence de nombreux commentaires.)