dimanche 28 juillet 2013

Hypocrisie des sociétés machistes...

• Des mobilisations ont eu lieu pour le droit à l'avortement, jeudi dernier 25 juillet 2013, dans plusieurs grandes villes du Chili, d'Amérique du Sud et du monde… Les Nouvelles News en parlaient ICI

"… « des Chiliennes avortent dans des cliniques privées, ou se rendent pour cela à l'étranger, tandis que les femmes pauvres meurent en raison de conditions dangereuses et précaires. Nous appelons à mettre fin à l'hypocrisie et ne pas empêcher les femmes pauvres d'exercer leur liberté de choix. » Selon les associations, plusieurs dizaines de milliers d'avortements clandestins sont pratiqués chaque année dans le pays."

• Un facebook a des infos supplémentaires et images des mobilisations.

La Marche Mondiale des Femmes expliquait : "L’Etat chilien et son héritage dictatorial forcent les femmes à être des mères, avec des conséquences sur leur qualité de vie puisqu'elles se voient soumises à un service maternel obligatoire. Au Chili, les femmes sont criminalisées et traitées comme des délinquantes lorsqu’elles décident d’avorter, alors que la réalité montre que 438 avortements sont réalisés clandestinement et dans l’insécurité tous les jours dans notre pays. Nous, les femmes, avons le droit de choisir d’être mères. Nos utérus ne sont pas des biens publics, l’Etat ne peut dicter nos choix ni contrôler nos corps."

• J'ai trouvé un superbe texte/poème (en anglais) qui plaide, avec un humour ironique, pour respect des droits sexuels, reproductifs, et du corps des femmes "if my vagina was a gun" par Katie Heim son twitter ICI... et sur le site Jezebel le texte tellement pertinent et la bande son. Le parallèle avec les armes est bien sûr particulièrement pertinent pour les territoires qui les autorisent, mais on peut mettre ce que l'on veut d'autre, d'agressif et de meurtrier - socialement encouragé - par le machisme pour remplacer "gun". Je pense aux incitations publicitaires ou "ludiques" à exploser les limites de vitesses... par exemple.

Comme vous avez sans doute remarqué, le blog a pris un rythme estival…