mardi 28 mai 2013

Cannes : ouf, c'est terminé !


Voici d'abord un extrait du communiqué de presse de La Barbe
sur l'édition 2013 du festival de Cannes à la pointe du sexisme
et de la ringardise :


"La 66ème édition du festival de Cannes touche à sa fin. Comme l’an dernier, la Barbe a souligné le sexisme récurrent du processus de sélection des films en compétition officielle (18 films réalisés par des hommes sur 19 en lice cette année... Rappelons que depuis 1946, les hommes ont représenté 97% de la sélection officielle). Mais cette année le festival s’est aussi illustré par le grand lâchage misogyne de ces Messieurs de la Croisette. Pour Roman Polanski, «l’idée de mettre les femmes et les hommes à égalité est purement idiote». Les propos de François Ozon ont, eux, simplement illustré qu’à Cannes puisque les femmes ne sont pas représentées c’est l’imaginaire des hommes qui s’exprime, ce sont eux, grands réalisateurs et artistes, qui savent ce que veulent et pensent les femmes. Point d’orgue la montée des marches de Dominique Strauss-Kahn, qui, on le comprend, peut légitimement se sentir en bonne compagnie sur ce tapis rouge là." (communiqué à lire ici)

Plusieurs articles résument parfaitement bien ma pensée, jusqu'aux propos de travailleurs-ses sur le film primé (la vie d'Adèle) révélant des conditions de tournage difficiles (ici), et hier je tombe sur le blog de Julie Maroh (c'est ici), l'auteure de la BD dont le film est tiré, et là ce que je lis confirme tristement mes doutes :o( Plusieurs coups de gueule bien sentis ici sur le blog Nous sommes toutes des femmes de chambre ^^
Le blog À dire d'elles fait de ce festival et des 'primés' ici une excellente analyse !
Ce que j'en retiens : c'est un festival de sexisme avec des films faits par et pour les hommes (surtout les misogynes).