mardi 2 avril 2013

Refus d'affichage sexiste : Bravo à la Maire de Villeneuve-Saint-Georges (94) !

 "Une maire fait retirer les affiches du Salon de l'érotisme :

Une jeune femme blonde, les yeux bandés, qui pose lascivement à côté d'un jeune homme bodybuildé. La publicité qui annonçait le salon de l'érotisme, qui s'est tenu récemment au Bourget, n'a pas eu le droit de cité à Villeneuve-Saint-Georges Val-de-Marne. La maire communiste de la ville, Sylvie Altman, a ainsi fait retirer les affiches qu'elle juge sexistes. Pour ce faire, elle a appliqué l'arrêté municipal pris le 30 juin 2010 qui interdit tout affichage de publicité à caractère pornographique dans sa ville. 
Collées le 13 mars dernier, ces affiches devaient rester jusqu'au 28 mars. «Pour nous, il s'agit d'une publicité d'ordre sexiste, non pas parce qu'il s'agit du Salon de l'érotisme, mais parce que la femme, au-delà d'être en tenue légère, y est mise en scène avec les yeux bandés. Cela renvoie à l'idée de femme-objet et de soumission», explique Sylvie Altman dans un communiqué. 

Comme le rappelle « Le Parisien » (voir l'affiche + article ICI...) la commune de Villeneuve-Saint-Georges avait décidé de mettre en place cet arrêté afin de débarrasser la ville des publicités à caractère pornographique affichées sur les murs de la nationale N6. «Il y en avait partout, notamment sur le chemin des écoles. Le seul moyen de s'en prémunir a été de prendre un arrêté», explique la mairie dans les colonnes du quotidien. «Depuis cette date, l'arrêté a été respecté. C'est la première fois depuis deux ans qu'une telle affiche passe entre les mailles du filet», ajoute-t-elle. (source "Courrier n°221 de la Marche Mondiale des Femmes" et Le Parisien, merci Florence pour la transmission ;o)

Finalement, quand on veut agir contre le sexisme, on peut. Alors ce qui est étonnant, c'est la tolérance au sexisme, à ces postures de femmes soumises, dans toutes les autres villes et sur des panneaux immenses ! Un manque de volonté politique...