mercredi 20 mars 2013

suite du palmarès 2012 : une question "d'adéquation"

Jean Glavany en Juin 2012 – à propos de la candidature d’Elisabeth Guigou à l'Assemblée nationale : 

C'est « l'adéquation d'un homme pour le poste » qui compte et que cela « ne se mesure pas à la longueur des cheveux ou de la jupe » !

Avec "l'adhésion d'un homme pour le poste" Jean Glavany laisse peu de suspense sur le profil du poste... ce qu'il confirme par la suite... "ne se mesure pas à la longueur des cheveux ou de la jupe".

Toujours agréable de voir les femmes, y compris une femme politique dans le cadre de ses fonctions, ramenée à son sexe, à ses cheveux, sachant le poids des diktats sociaux machistes précisément sur ces aspects de l'apparence des femmes !  

Jean Glavany figure donc dans la sélection du "Macho de l'année" des Chiennes de garde : voir notes précédentes et sur le site...