dimanche 27 janvier 2013

Marche pour tou-te-s à Paris ;o)

Aujourd'hui j'ai marché en solidarité avec les lesbiennes, avec qui on se trouve si souvent en manifs féministes. C'est la manif des "anti" il y a 15 jours et sa couverture médiatique abrutissante qui m'a donné envie de "répliquer" en venant marcher aujourd'hui avec le cortège féministe. Scander "Barjot-Boutin-Benoît (XVI) ton avis, si tu savais…" ça fait du bien. 

Marcher pour ne pas laisser le terrain libre à une homophobie décomplexée, montrer de la solidarité aux gays et lesbiennes les plus jeunes et souvent les plus fragiles face aux discriminations, au rejet familial ou social (quand ce n'est pas de la haine).

Désir de ne pas laisser le terrain aux tenants de la "famille traditionnelle" avec ses rôles hommes/femmes stéréotypés, "naturels", "de bon sens" (ben voyons !). Ces normes de vie qui vont à l'encontre de l'autonomie des femmes sont définies par des responsables religieux (comme par hasard tous des hommes) qui n'évoluent pas. Ces hommes qui se mêlent sans arrêt de nos utérus, de notre sexe, à toutes les étapes de notre vie, et même lorsque nous sommes violées ! En tant que femme et féministe, voilà pourquoi j'ai marché aujourd'hui en solidarité.