samedi 5 janvier 2013

"Keep cool" ... and sexist :o(


Une publicité sexiste pour les clubs de sport KEEP COOL est signalée aux Chiennes de garde.  Il s'agit d'affiches et/ou de publicité en ligne (à gauche) avec une photo hypocrite de femme nue (hypocrite car exploitant à la fois la nudité totale tout en la dissimulant) tout ça pour vanter... une salle de sport à bas prix !

Les hommes, dans les médias, font du foot en équipe, du jogging ou de la muscu en salle, ils sont actifs. Mais "la femme" de cette publicité est posée là, assise de manière inconfortable, souriante et passive,
dépourvue de tout équipement sportif puisque nue, enlacée par ses propres bras, jambes croisées, pour illustrer... du sport. Une position déséquilibrée (essayez de la tenir pour voir) sans rapport avec le produit. Même pour du sport on nous impose une image de potiche, et souriante d'être cela :o(

ACTION : On peut toujours dire son mécontentement à l'annonceur  Groupe DG - Enseigne Keep Cool : 230 Chemin des Valladets - 13510 EGUILLES ou sur la page contact ici pour dénoncer une vision réductrice et fausse des femmes, si actives dans la réalité. Quel dommage, alors qu'il s'agit de promouvoir quelque chose d'essentiel à notre qualité de vie : le sport. 

>> AJOUT DU 9 JANVIER : Plusieurs associations dont Osez le Féminisme demandent le retrait de ces affiches, lire ICI... En l'occurence, lire les commentaires dont celui du président de l'ARPP ! "L'Autorité de régulation professionnelle de la publicité, précédemment BVP jusqu'en 2008, après recherches, n'a pas délivré de conseil sur cette publicité avant sa diffusion à Toulouse ou dans d'autres villes. En l'espèce, nous aurions déconseillé la nudité dans ce contexte au regard de la règle fixée par les professionnels.
Stéphane Martin Directeur Général ARPP.
• • • •
Comme pour toute publicité sexiste vous pouvez adresser une plainte à l'ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) 23 rue Auguste Vacquerie - 75116 Paris ou par mail contact@arpp-pub.org... L'ARPP affirme recevoir très peu de plaintes concernant la publicité sexiste, à nous de la démentir...
Il existe aussi un Jury de Déontologie Publicitaire auprès duquel vous pouvez porter plainte (voir ICI).