samedi 24 novembre 2012

Virgin ou putain : le Virgin Megastore face aux Chiennes de garde...

Les Chiennes de garde saluent la décision du Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) qui a estimé fondée leur plainte contre la société Virgin Megastore.

Les Chiennes de garde, après avoir été alertées par de nombreux messages sur leur site, ont saisi le 21 septembre 2012 le JDP d’une plainte concernant un visuel publicitaire en faveur d’une offre promotionnelle proposée par l’enseigne Virgin Megastore, diffusée sur Internet. 
Cette publicité représente une jeune femme dans une attitude ambiguë, adossée à un mur de briques. Le texte qui lui est associé proclame « 18 septembre – 14 octobre – Street culture – une putain de sélection.» ... la suite du Communiqué à lire sur le site des Chiennes de garde ICI...

Les détail et arguments sont à lire sur le site du JDP ICI... (Le visuel de la publicité en question est mis en lien en bas de leur page).

*  *  *
Merci à celles et ceux qui se sont mobilisé-es à propos de cette publicité ! La mobilisation n'est pas vaine : les machos ne sont forts que de notre faiblesse. Ensemble, nous ne sommes pas faibles.

"Afficher" c'est proclamer son droit, son droit d'instrumentaliser les femmes, d'accoler le mot "putain" à côté de la photo d'une jeune femme et de nommer cela "culture". Il n'y a aucune raison objective d'abandonner l'espace aux seuls publicitaires pour s'y laisser insulter ou exploiter.