dimanche 15 avril 2012

ne pas mélanger les torchons et les serviettes (hygiéniques)...

Et pour préciser - comme le font les féministes - on ne dit pas "elle s'est fait violer" qui prend le parti de l'agresseur, mais "elle a été violée" puisque la victime n'a rien sollicité, rien demandé et certainement pas un viol !... Les mots sont importants.

Ce message parce que j'ai regardé la vidéo dont parle Sandrine ICI... concernant la fermeture du centre d'hébergement pour femmes, absolument écoeurée de ce spectacle de terreur féminine et de violence, loooonguement exploitée sous n'importe quel prétexte (ici, la "bonne cause", espérant probablement ainsi se mettre ainsi à l'abri des critiques !). 

S'ils savaient comme nous ne sommes pas dupes de cette esthétisation systématique de la violence aux femmes, avec ici une amorce complètement irréelle : une jeune et jolie (bien sûr !) SDF qui demande une clope à 2 passants, en pleine nuit. On y croit trop ! Donc on nous prend pour des imbéciles ! Si les réalisateurs de ce type de "projet" n'ont vraiment pas conscience de se placer du côté des agresseurs, avec une jolie SDF à chasser comme du gibier, façon jeu vidéo déplacé... qu'ils y réfléchissent. 

Pour finir plus positif : pour les règles (le truc avec le sang) je suis tombée sur un super tableau de l'artiste Sarah Maple intitulé "Menstruate with pride" (Menstruer avec fierté... nan on va dire "avoir ses règles avec fierté" ça "coule" mieux en français ;o)  à VOIR ICI avec un article très intéressant (en anglais) sur sa démarche :o)