samedi 7 avril 2012

Bayrou et les "femmes qui ont un physique"...


C'est rare mais c'est une note de texte aujourd'hui.

On croit rêver (cauchemarder) en 2012 à entendre des déclarations comme celles de Bayrou à Sciences Po ! Interrogé sur le problème des horaires de piscine non-mixte, le candidat à la Présidentielle s’est engagé sur un terrain glissant : «Je pense qu’il y a des femmes, et pas seulement musulmanes qui, simplement parce que l’âge les a fait ce qu’elles sont…» «Je connais des femmes qui ont un physique…» Face aux rires et à la consternation qui gagne l’assistance, François Bayrou s’embourbe jusqu’à perdre pied : «Non, je n’accepte pas que vous riiez. Vous êtes toutes en pleine jeunesse et en pleine beauté, mais je connais des femmes qui pèsent plus lourd que d’autres, qui ne veulent pas être exposées au regard des hommes à la piscine.» Pour le voir c'est à environ 3 minutes 50 ICI...

Je réagis en tant que nageuse 4 fois/semaine toute l'année, depuis des années, dans plusieurs piscines de Paris ou régions de vacances. 

Par quoi commencer ? Par la vérité : les femmes fortes, rondes, flasques, agées, VONT à la piscine. Par contre, très peu d'hommes en surpoids. Pourquoi ? Parce que la presse féminine rabache aux femmes que c'est bon pour leur ligne, leur cellulite, leur circulation sanguine et leur souplesse de pratiquer des activités aquatiques de gym réputée douce dans l'eau, où justement le poids n'est plus ressenti de la même manière : natation, mais aussi et surtout aquagym (dont la fréquentation est quasi exclusivement féminine !) et maintenant aquabiking (pédaler dans l'eau sur vélo fixe immergé). Le matraquage anti kilo fonctionne et les femmes prennent visiblement plaisir à se retrouver à l'aquagym où règne une certaine convivialité, souvent pratiqué en musique... sous les consignes d'un prof (souvent un homme d'ailleurs...).
Elles quittent le cours ensemble et se retrouvent donc en nombre dans les douches, où elles peuvent discuter ou rigoler entre elles, ce qui met probablement à l'aise les complexées. Elles y viennent entre amies, entre copines.

Donc les femmes rondes et/ou agées ont cette motivation qui n'est pas donnée/imposée aux hommes (eux se retrouvent + dans les clubs de gym sur les machines à manipuler des poids, ou à faire du jogging ou du vélo pour fondre un peu et se faire du muscle)... 

Ensuite si Bayrou était sincère il prendrait le problème à la racine. Qui stigmatise le moindre kilo en trop, le moindre capiton ? Qui nous met en garde sur les "coups de vieux" avec ces histoires à la Nivéa "soyez une femme remarquée plutôt qu'un femme marquée" ? Mais lorsque les féministes demandent une loi antisexiste afin de protéger les femmes de la rapacité et de l'abrutissement publicitaire, afin de banir le sexisme tout comme le racisme publicitaire est banni, alors c'est une levée de boucliers, un déferlement de haine et de hurlements pour, parait-il protéger "la liberté d'expression".  La liberté d'exprimer la haine des femmes, la haine du corps féminin, des capitons naturels des femmes, des corps peut être marqués par la grossesse, et du fait qu'elles aussi vieillissent mais continuent d'exister, même "moins baisables" au sens macho du terme, c'est qu'elles s'accrochent et vivent ! Alors sapons de plus belle leur confiance en elles à coup de pub et d'injonctions médiatiques !

Alors après c'est trop facile de la jouer paternaliste qui offre généreusement aux rondes et aux vieilles un créneau spécial loin du regard des hommes. Bayrou a t-il pensé que la piscine n'est pas un défilé de mode mais un lieu de pratique sportive ? A t-il pensé que les femmes peuvent être tellement mises à mal par les stéréotypes publicitaires qu'elles ne craignent pas tant le regard des hommes, mais celui des autres femmes, celui de leurs enfants, et même le leur, au point parfois d'avoir le regard déformé, même seules devant leur miroir, et de se voir GROSSES alors qu'elles ne le sont même pas, au sens médical du terme ! Voilà où on en est aujourd'hui grâce à la toute puissance publicitaire. 
Et j'ai sur mon bureau un nouvel exemplaire de 20mn du vendredi 6 avril, hier, "après 30 ans, ayez un coup de foudre plutôt qu'un coup de vieux". Voilà comment est démolie l'estime de soi des femmes...