mercredi 7 mars 2012

Les infos féministes du mercredi...


- Je relaie la campagne : "Avec nous, demandez la justice pour les victimes de viol" à laquelle votre participation est souhaitée, toutes les infos ICI...

- RADIO : Le mercredi c’est «Femmes Libres» sur RADIO Libertaire, de 18h30 à 20h30. Ce mercredi : diffusion du Café de l’Institut Emilie du Châtelet du 31 janvier 2012 Sur le thème « Libraires et éditrices féministes », avec Christine Lemoine co-responsable de la Librairie Violette & Co, de Mélanie Decourt co-fondatrice des éditions Talents Hauts et d’Orstelle Bonis, directrice des éditions iXe.
L’émission «Femmes Libres» du mercredi est téléchargeable toute la semaine ICI • Le site internet de Radio Libertaire est ICI

Rappel :
8 mars 18h30 : MANIFESTATION parisienne départ Place de la Nation (métro Nation) en direction de La Bastille.
et si vous le pouvez, il y a un "avant" et un "après" cette manif !
Avant c'est avec La Barbe dès 17h30 sur la Place de la Nation, 
Après la manif (qui arrive à la Bastille donc) il y a une marche de nuit non mixte qui part de Bastille à 20h30...



- Ce mercredi soir, 45 associations interpellent des candidats à la présidentielle à la Cigale à Paris mais il y a des retransmissions que vous pourrez suivre en direct sur Dailymotion, de chez vous ou avec d’autre féministes en régions à Lyon, Lille, Nantes, Saint Nazaire, Metz et Sète, mais aussi en Allemagne! Toutes les infos sont ICI...

- Enfin quelques mots sur la manifestation d'hier mardi à Paris, Place Colette, face à la Comédie Française, avec "l'Égalité c'est pas sorcier" pour demander (voir ici dont pétition) une langue française moins sexiste ;o) J'ai eu le plaisir d'y rencontrer des copines féministes... Une flash mob était organisée, nous avons dansé avec des balais imaginaires pour balayer les idées reçues et nous réapproprier notre langue. Après tout comme l'a dit Isabelle Alonso (écrivaine et chroniqueuse), la langue c'est nous qui la faisons, nous qui la pratiquons... avant de lire un texte drôle parce qu'écrit par un macho mais... retourné au féminin, rien de tel pour mettre en évidence l'absurdité du texte machiste et ces usages qui ne reposent sur rien sinon la volonté de dominer y compris par ce socle de la communication qu'est la langue. J'ai aimé aussi comment Marie Desplechin (écrivaine) a parlé de tous ceux qui nous demandent de nous occuper de plus important que ces détails linguistiques... déjà leur véhémence montre que ce n'est pas un détail, et nous nous réjouissons de ces soudaines crises de féminisme pro-égalité salariale et anti-violences, chez des gens que l'on entend jamais sur ces sujets quand nous les abordons (aussi...). Bref, un rassemblement festif et chaleureux malgré la température :o) Bonne journée et... que les hommes et les femmes soient belles ^^