lundi 10 octobre 2011

Pierre Fosset du Bourges Basket : "On n’a pas que des filles loupées, moches, musclées..."

Une publicité sexiste est signalée aux Chiennes de garde, une campagne pour le club de Basket de Bourges (financé en partie sur fonds publics) que vous pouvez voir plus bas (en petit)... 

Dans cet article de 20mn.fr ICI... on peut lire: 
"Dans un communiqué commun, plusieurs associations (la FASE, la CGT, Attac, le Mouvement pour la Paix et la Ligue des droits de l'Homme) ont fait part de leur indignation. Elles dénoncent une campagne d’affichage «hors sujet» qui «véhicule une image à nouveau dégradée des femmes, des sportives, qui ne seraient que corps, et dont les corps seraient ravalés au rang de bien de consommation. Pierre Fosset, le président du club s’en défend."

Suivent les explications de Pierre Fosset qui se défend de sexisme et va jusqu'à dire... "Ah non, je ne vois pas pourquoi [retirer l'affiche]. C’est une belle affiche avec une belle fille. C’est associer les qualités d’une femme avec le sport de haut niveau. On n’a pas que des filles loupées, moches, musclées. C’est une belle fille qui fait du sport de haut niveau, c’est tout..."

Ouf, nous voici rassurées: il n'y a pas que des boudins en club ! et ce n'est pas du sexisme puisqu'on nous le dit ! Il y a peut être même un peu de retouche photo...
Une note de blog sportif dénonce aussi cette affiche c'est ICI sur Entrées en lice...
Je me demande ce que pense notre Ministre des Sports, David Douillet, de cette affiche ?... lui qui n'est plus misogyne ;o) ...

>> ACTION :
Pour "féliciter" Pierre FOSSET du choix de son agence de comm' :
- par mail contact secrétariat ICI...
- ou par courrier (+ efficace)
Bourges Basket S.A., Pierre FOSSET, 6 rue du Pré Doulet Palais des Sports du Prado 18000 BOURGES
- et avec copie au Ministre des Sports : Ministère des Sports - 95, avenue de France - 75650 Paris CEDEX 13. La page contact du Ministère des Sports est ICI...

• • • • •
Comme pour toute publicité sexiste vous pouvez adresser une plainte en ligne au Jury de Déontologie Publicitaire (voir ICI) et nous tenir informé-es de la réponse qui vous sera donnée. Ceci permet d'établir un état des lieux du sexisme publicitaire en France.