mercredi 7 septembre 2011

WILLIAMS groupe UNILEVER : la marque rasoir ! / et copinage féministe du mercredi

Une publicité sexiste est signalée aux Chiennes de garde.   
Il s'agit d'immenses affiches publicitaires pour le gel à raser WILLIAMS Unilever (voir petite image en dessous... la grande ci-contre a été retouchée par mes soins ;o).


Description : En très gros plan sur d’énormes affiches : une paire de seins dans un soutien gorge pigeonnant, sur lequel un homme appuie sa tête. Le slogan s’adresse aux (futurs) clients de la marque Williams Rasage : «Goûtez au confort». Et à gauche, un flacon de mousse à raser. C’est la nouvelle campagne Williams Unilever (notamment à Paris).

Williams - Unilever (tiens, comme Axe !) utilise un morceau de corps féminin tronqué en très gros plan... L’homme a un visage entier. La femme, une fois de plus sans tête, est ramenée à sa vocation : être utile à l'homme. Brave bête! (C'est vrai que laver ses chaussettes ne suffit pas !)
Pourtant avec une tête, elle aurait pu penser que cette pub est nulle, sans imagination, sempiternel cliché de femme-objet.

J'espère que les hommes biens n'achèteront pas ces produits, perso c'est Dove que j'ai abandonné puisque c'est du "Unilever" aussi ! Le foutage de gueule a assez duré (Dove pseudo féministe, et le reste du groupe qui nous brade !)

Le site Unilever est ICI et les produits "soin de la personne" ICI...


ACTION  >> «Féliciter» Unilever / WILLIAMS. Plus nous sommes nombreux-ses à réagir, meilleures sont les chances de faire évoluer la publicité ! On a quand même quelque chose à dire sur notre représentation dans l'espace PUBLIC !

- par mail : ICI... 
- par courrier (+ efficace !): Siège Unilever France / Williams - Sce consommateurs : 23, rue François Jacob - 92842 Rueil-Malmaison Cedex
• • • • •
Comme pour toute publicité sexiste vous pouvez adresser une plainte à l'ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) 23 rue Auguste Vacquerie - 75116 Paris  ou par mail contact@arpp-pub.org ... L'ARPP affirme recevoir très peu de plaintes concernant la publicité sexiste, à nous de la démentir...
Il existe aussi un Jury de Déontologie Publicitaire auprès duquel vous pouvez porter plainte (voir ICI).

>> AJOUTÉ LE 2 décembre 2011 : un article de Rue 89 (http://www.rue89.com/rue69/2011/12/01/les-seins-de-sa-femme-pour-vendre-une-mousse-raser-pub-sexiste-227103) donne le lien de ma note, s'en suivent pas mal de commentaires sur Rue89, la plupart basiquement anti féministes. En gros : je suis frustrée, moche, sûrement vieille fille, n'ayant rien de mieux à faire, alors que des femmes sont excisées, battues (et mes critiques, que font ils ou elles pour ces femmes ?)... bref ! 
Mais du coup on en arrive à cette situation hallucinante : en pleine crise économique, les lecteurs et lectrices de Rue89 qui certainement ne sont pas des plus riches, défendent avec enthousiasme le droit d'UNILEVER, un des plus gros groupes financiers au monde, à mettre d'immenses pubs sur d'immenses panneaux publicitaires. Et ceci payé par qui ? Ben par les consommateurs, nous ! Et au profit de qui ? Des actionnaires d'Unilever. Et à prix d'or... Une défense de l'ultra libéralisme assez surprenante...

Et tout ça au nom de quoi ? de la "liberté d'expression"... C'est beau la liberté surtout quand on a les moyens du groupe international UNILEVER pour en profiter... En revanche, le blog féministe gratuit émettant de France qui ose une critique mérite vraiment qu'on le descende en flèche. Imaginez un peu si ce petit blog réussissait à faire chavirer le groupe Unilever. J'en tremble d'avance. Mais les commentateurs de Rue89 veillent et ça n'arrivera pas. Ouf... Unilever est bien défendu...
Unilever doit pouvoir afficher ce qu'il veut, comme il veut, où il veut ! (avec votre argent...) C'est cela la liberté d'expression. Rendormez vous braves gens. Comme dirait l'autre, je me marre...

• • • • •

>> RADIO : c'est la rentrée ! Le mercredi c’est «Femmes Libres» sur RADIO Libertaire, de 18h30 à 20h30. Cette semaine, les RDV de la rentrée et infos en musique.

L’émission «Femmes Libres» du mercredi est téléchargeable toute la semaine ICI  Le site internet de Radio Libertaire est ICI...