samedi 23 juillet 2011

Orangina, Schweppes, Pulco... et maintenant Oasis - Sexisme jusqu'à plus soif...

Voici OASIS avec une publicité sexiste de plus à l’actif du groupe japonais SUNTORY, propriétaire de la marque et du groupe «Orangina-Schweppes».

Comme vous le trouverez sur ce blog (via le moteur de recherche), après avoir hypersexualisé les animaux (Orangina), fait masturber des femmes sur des radiateurs (Pulco), joué lourdement sur les mots et les images (Schweppes)... Voici maintenant la fraise gigolo avec le slogan «Gigolo en paréo - Oasis à l’apéro» affiché dans la rue actuellement...

Quel rapport entre une boisson surtout appréciée des enfants/des jeunes et la prostitution masculine rendue sympathique via une fraise gigolo anthropomorphe ?  

Nous ne voulons pas de l'égalité vers le bas ! 
Le groupe Suntory banalise le sexisme avec ces campagnes de publicités massives qui louchent vers la porno, la prostitution et le sexisme. 
Le verre déborde !
Les marques de ce groupe ont déjà fait l’objet de plaintes, de dénonciations sur ce blog (voir avec le moteur de recherche), ou ailleurs, par des personnes indépendantes et/ou avec les Chiennes de garde (voir notamment la lettre ouverte «après la porno chic, la porno crade ?" ICI). Le Jury de Déontologie Publicitaire, maintes fois contacté a fini par examiner la publicité Pulco, le résultat sera mis sur son site et ici.
 

ACTION : écrivez et faites écrire autour de vous...
>> Le mail du service consommateurs Orangina-Schweppes est ICI...

>>
et par courrier (+ efficace) c’est : Orangina Schweppes / Sce consommateurs : 133, Rue Victor Hugo 92300 Levallois-Perret France


• • • • •
Comme pour toute publicité sexiste vous pouvez adresser une plainte à l'ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) 23 rue Auguste Vacquerie - 75116 Paris ou par mail contact@arpp-pub.org ... L'ARPP affirme recevoir très peu de plaintes concernant la publicité sexiste, à nous de la démentir...
Il existe aussi un Jury de Déontologie Publicitaire auprès duquel vous pouvez porter plainte (voir ICI).